Sur page "Accueil" (archivé le 14/03/2021)

 - La fibre optique : PROLONGATION DES INSCRIPTIONS JUSQU'AU 7 MARS

Nous avons obtenu une prolongation pour vous permettre de prévenir vos voisins, surtout s'ils sont âgés, afin qu'ils ne ratent surtout pas le pré-raccordement gratuit, même s'ils ne pensent pas l'utiliser ! Merci à vous de les aider, ou de les adresser à la mairie... Dans quelques mois ou années, le téléphone ne passera plus que par la fibre ou par la 4-5G !

Toutes les explications en cliquant sur cette phrase...

 

Sur page "Prochains évènements..." (archivé le 27/02/2021)

 - 11 novembre 2020 : centenaire du Monument aux Morts d'Aubenton

Il y a cent ans, on sortait tout juste de la "grippe espagnole". Une épidémie qui porte mal son nom, les premiers cas ayant été identifiés aux USA, et qui tue 240 000 personnes en France en 1918 et 1919, et plus de morts dans le monde que par le premier conflit mondial. Mais, à la différence du Covid : elle touche surtout les jeunes adultes.

Les monuments aux morts de la plupart des communes sont érigés en 1920 pour honorer le sacrifice des "poilus" pendant les 4 années de guerre.

Le 11 novembre, deux ans après l'Armistice, la foule est aussi nombreuse que compacte à Aubenton. Nous allons commémorer le 11 novembre, dans le respect des directives données au plan national, et en associant autant qu'il est possible les enfants du groupe scolaire. 

 

11novembre1920

 

 

 

Sur page d'accueil (archivé le 27/02/2021) 

- Barrières de dégel en début de semaine 7 :

Barrire dgelOn sait à quel point nos voies communales sont fragiles : la plupart ont été créées à l'époque des charrettes tirées par des chevaux ! A l'heure des tracteurs géants et des super-poids-lourds, ne leur ajoutons pas de nouvelles détériorations en ce début de semaine 7, quand le réchauffement va se produire après une période de froid prolongée. Pas d'arrêté municipal, pas de panneaux d'interdiction, mais la confiance dans la responsabilité de tous : agriculteurs, livreurs d'aliments, débardeurs, éboueurs, autocaristes scolaires, etc., pour différer l'usage de charges lourdes quand c'est possible, pour rouler plus lentement, ce qui préserve la chaussée... Aubenton innove encore, avec la "Barrière de dégel virtuelle", partagée sur Internet et Facebook ! Merci d'avance à tous pour la respecter bien mieux qu'avec des panneaux...

 Capture dcran 2021 02 03 112608

- Déliquance dans l'Aisne : un net progrès... dans sa diminution ! 

Pour tout lire, cliquer sur l'image :

 

- La fibre optique est dans la rue : inscrivez-vous pour le pré-raccordement dès le 1er février !

Ne ratez surtout pas le pré-raccordement gratuit proposé par l'USEDA (département de l'Aisne)

 

Sur page "Santé (Vie économique & Santé)" (archivé le 10/01/2021)

Départ du docteur Natteau

Après la disparition de la pharmacie, un nouveau coup dur pour la commune. Pour des raisons personnelles, le docteur Natteau a choisi mettre fin à ses consultations en cabinet, à la Maison des services, et de quitter la Thiérache. Nous prenons acte de cette décision, notifiée à la mairie par copie d'un courrier adressé à ses confrères hospitaliers et par l'annonce de résiliation du bail de location du cabinet. Mis devant le fait accompli, nous cherchons bien entendu une solution de remplacement en faisant jouer tous les réseaux possibles, la maison de santé voisine de Signy-le-Petit, et en ayant également sollicité l'aide des parlementaires (député et sénateurs) et du président du conseil déparlemental, les sachant très attentifs à la désertification médicale...

Contrairement à certaines insinuations aussi surprenantes  qu'irresponsables, propagées sur certains réseaux sociaux, le conseil municipal et le maire ne sont pour rien dans cette décision. La seule raison invoquée par le docteur Natteau étant malheureusement une "agression raciste", bien antérieure aux élections municipales de mars 2020, pour laquelle il avait, avec raison, porté plainte.

De même que plainte sera déposée par le maire de notre commune si persistent des propos diffamatoires sur la nature de ce départ.

Le message suivant a été adressé par le maire au médecin, à réception de l'annonce de son départ :

 

Docteur,

Nouvellement élu maire d’Aubenton, et co-destinataire de votre courriel, je ne puis que regretter que notre petite commune soit privée du médecin officiant en la « Maison des services Bernard Noé » qui abrite vos confrères infirmiers et paramédicaux. J’espère que nous pourrons vous trouver un successeur mais savons que la tâche sera difficile.

Nous vous avons déjà remercié très officiellement et symboliquement le 14 juillet dernier pour votre dévouement dans la première période Covid que nous avons traversée, et votre nom figure à ce titre dans le registre des délibérations de la commune, parmi ceux de plusieurs autres soignants et aidants, en particulier vos voisines de l’ADMR.

Je ne peux cependant que regretter que vous mettiez en avant auprès de vos collègues une « agression raciste » et l’impossibilité d’une intégration dans notre pays de Thiérache, alors qu’il me semble qu’il existe, comme vous le mentionnez, bien d’autres raisons non citées.

Je crains que vous ne donniez ainsi une connotation négative à notre commune et à notre région.

Vos activités et responsabilités très variées ne vous laissaient en fait que très peu de temps à consacrer à notre commune, bien souvent en commençant vos consultations à des heures plus que tardives.

On ne refait pas l’histoire, mais plutôt qu’un urgentiste hospitalier confirmé et aux compétences déjà largement employées, il eût sans doute été préférable pour Aubenton de voir s’installer un jeune médecin généraliste comme ceux qui se forment en nombre à Signy-le-Petit, dans le cadre de l’internat. Malheureusement dans un autre département, une autre région, un autre découpage territorial, académique et médical…

Une implantation plein-temps, permettant également ces visites à domicile qui comptent tant pour une population souvent âgée, c’est ce dont on peut rêver pour Aubenton. Je me permets donc d’utiliser le même canal de diffusion de votre message d’adieux pour demander à vos confrères et amis de bien vouloir relayer cet appel, accompagnant tous les vœux de la commune pour votre nouvelle vie.

Je vous prie de recevoir mes sincères salutations,

 

Quelles initiatives de la commune ?

Bricout Bernard No 

Éviter à tout prix que notre commune reste trop longtemps privée de médecin : elle a fait part de la situation à nos parlementaires (sénateurs et député), ainsi qu'aux présidents des conseils régional et départemental, tous attentifs aux problèmes engendrés par la désertification médicale dans certains territoires.
 
Notre député Jean-Louis Bricout était le matin du 17 novembre en mairie d'Aubenton pour apporter son aide et envisager les différentes pistes, dans le cadre par exemple du Plan "Aisne Plan-Santé". Le voilà devant la bien accueillante maison de santé Bernard Noé, une des toutes premières créations de ce type, qu'il nous faut revitaliser...

 

Le directeur départemental de l'Agence Régionale de Santé (ARS) a pu être contacté par le maire, sur initiative de Monsieur Bricout. Les sénateurs Antoine Lefèvre et Pierre-Jean Verzelen se préoccupent également de notre problème, dont une solution pourrait venir de Signy-le-Petit, dont la maison de santé est devenue antenne universitaire de Reims, grâce à des accords trans-régionaux sur la formation des jeunes médecins. Mais il faut bien dire que la période Covid actuelle n'est vraiment pas la meilleure pour contacter des interlocuteurs surchargés par de tout autres défis.

 

Droit de réponse ?

Dans ce contexte, le maire a reçu le soir du 12 novembre un long courriel en provenance du docteur Natteau, sous le titre "Droit de réponse". Le maire et les adjoints, ceux-ci ayant bien entendu accès à la boîte email municipale, en ont été surpris au point de demander au médecin de bien vouloir les rencontrer en mairie afin de dissiper plusieurs malentendus évidents. A quoi bon monter en épingle des faits qui ne le méritent pas ?

Confusion, à commencer par un mélange entre le site Internet officiel de la commune, sur lequel a été diffusé l'article ci-dessus "Départ du docteur Natteau", et la page Facebook "Commune d'Aubenton", page qui n'a jamais contenu autre chose que les messages attristés de nombreux patients du médecin, à l'annonce de son départ, et un lien renvoyant au site aubenton.fr pour exprimer la position municipale à ce sujet (l'article ci-dessus).

Confusion également sur l'avertissement du maire relatif à dépôt de plainte visant la persistance, sur certains réseaux sociaux, de propos diffamatoires attribuant la responsabilité de ce départ à la municipalité, ce qui n'est pas le cas, on l'espère, du docteur Natteau et qui ne le visait nullement. 

Rendez-vous était donc pris pour se rencontrer le samedi 28 novembre. 

Mais par message en date du dimanche 22 novembre, le docteur Natteau exige que soit publié au plus tôt son message "Droit de réponse". N'ayant pour notre part aucun goût pour la polémique, nous le faisons ci-dessous, en le regrettant et sans ajouter le moindre commentaire. Le mot transparence ayant été plusieurs fois utilisé, nous publions l'ensemble des échanges de mails de cette période, en laissant le soin au lecteur de se faire son opinion. 

 

De : Jean-Claude Natteau <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;
Date: jeu. 12 nov. 2020 à 23:39
Subject: Droit de réponse
To: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;



> Monsieur le Maire,
> Cher Monsieur GRÉHANT
>
> J’ai bien reçu vos courriels et pris connaissance de vos échanges sur les réseaux sociaux.
>
> Je suis resté silencieux car je n’ai jamais été un adepte de la communication épistolaire. Mais, eu égard au contenu de votre premier mail et ce que la commune a posté sur Facebook, je préfère sortir du silence pour vous écrire des éléments de réponse.
>
> J’ai bien su que dans votre discours du 14 juillet dernier, vous m’avez mis à l’honneur en même temps que les Soignants du canton. Je n’ai pas eu l’occasion de le faire, je vous en remercie grandement à l’occasion de ce mail.
>
> Pour le préavis, je respecterai bien évidemment les 3 mois requis, donc au terme du 31 janvier 2021, si le local reste vacant. Vous avez parfaitement raison de le rappeler et je respecterai les clauses du contrat.
>
> Vous avez mis en avant comme cause de mon départ des raisons plutôt personnelles. Sachez quand même, Monsieur le Maire, si je devais partir d’Aubenton pour des raisons personnelles, je ne serais même pas arrivé à Aubenton, ou j’aurais quitté votre commune depuis très longtemps.
>
> En effet, si on se pose deux secondes, on peut facilement comprendre:
> - combien de Medecins généralistes parcourent 400 Kms par semaine (200 km AR depuis leur domicile) pour aller travailler ? J’habite Paris centre depuis 4 ans et je peux même m’installer en face de chez moi, comme bon nombre de mes confrères font.
> - combien de généralistes, après s’être levé à 4h30 du matin pour aller travailler, sillonnent des villages pour voir des patients ? Même mes confrères qui résident sur place ne font plus de visites au domicile depuis longtemps, car perte de temps, trop fatigantes et ne leur rapportent pas assez...
>
> Monsieur le Maire, dans votre dernier mail vous n’avez pas hésité à mettre en avant le fait que je commençais parfois mes consultations à des heures tardives. Oui, c’est exact, parce qu’il arrive que je sois rappelé à la dernière minute à l’hôpital pour des questions urgentes d’organisation avec le Directeur, pour le fonctionnement des services dont j’ai encore la charge. Ce que j’ai trouvé extrêmement regrettable, c’est que ceux qui vous ont rapporté ces témoignages n’ont pas eu l’honnêteté de vous préciser que je ne finis jamais mes consultations avant 22 heures, quittant ainsi le cabinet à des 23 heures après avoir lu et/ou rédigé tous les courriers inhérents...
>
> Je côtoie le monde médical que je connais parfaitement, mais je ne connais aucun médecin parcourant tant de kilomètres et finissant le boulot à des heures si impensables, même s’il ne travaille que 3 ou 1 seul jour à la semaine.
>
> Vous avez parlé sur Facebook de la possibilité que vous vous réservez de porter plainte pour diffamation. Monsieur le Maire, la commune peut porter plainte quand cela lui sera opportun, même dès aujourd’hui, on gagnera du temps. Et, d’emblée, j’en avise un de mes Conseils parisiens, verbalement pour l’instant. Peut-être que nous n’avons pas la même notion de la diffamation. En attendant, je vais vous apporter un éclairage sur ce que je crois être l’origine des bruits qui vous dérangent:
>
> Tous les patients, pétris de désarroi, me demandent ce qu’ils vont devenir après mon départ. Je leur réponds à tous ceci:
> « Vous n’avez pas à vous en faire, un Conseiller municipal de la commune a dit que natteau n’a pas su faire venir des médecins à Aubenton parce qu’il ne frappe pas à la bonne porte; je connais 2 jeunes médecins qui sont prêts à venir s’installer à Aubenton ». Donc, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, en toute logique, il n’y aura strictement aucun mal pour mon remplacement. C’est ainsi que je rassure les patients.
>
> Ces propos ont été tenus, froidement devant témoins au cours d’une de vos réunions municipales par un de vos Conseillers municipaux. Par respect pour ce Conseiller, je ne divulgue pas son nom dans cet écrit. Je me tiens toutefois à votre disposition pour le nommer quand vous le voulez. Cela ne m’engage pas. La seule chose que j’ai trouvée franchement déplacée, surtout de la part d’un élu de la République, c’est cette façon de considérer les gens qui se battent avec abnégation pour sa commune. J’ai été Conseiller municipal délégué en charge de la santé pendant 12 ans sur St-Quentin. J’ai eu comme Maire Xavier BERTRAND, ancien Ministre de la santé dont la rigueur n’est plus à démontrer. Personne dans l’équipe des 45 Conseillers que nous étions n’aurait jamais eu un tel comportement envers un médecin qui se bat comme il peut, tant qu’il affiche la volonté de s’investir dans la commune pour aider ses concitoyens. Est-ce de la diffamation ? À la place de ce Conseiller, j’aurais rencontré le médecin de ma commune pour échanger avec lui et avec autant de courtoisie possible. Je l’aurais mis au courant de l’opportunité de ces 2 jeunes médecins providentiels afin de mettre nos efforts en commun pour les faire venir en bonne et dû forme. Car, personne n’est censé ignorer que  depuis mon installation à Aubenton il y a 6 ans, je me bats pour l’intérêt d’Aubenton, à tel point que j’ai pu faire venir 3 médecins mais qui ont malheureusement abandonné, parce qu’ils ont préféré la facilité de l’installation au plus près de leurs domiciles, dans les grandes villes.
>
> Donc, Monsieur le Maire, quand vous dites aux gens que je quitte Aubenton parce que j’ai une jeune compagne qui veut vivre à Paris, je pense que vous ne savez pas de quoi vous parler exactement. Pour votre information, j’habite Paris depuis 4 ans, depuis que j’ai quitté St-Quentin suite à mon divorce et je fais de la route. Je continuerai à en faire puisque je poursuivrai ma contribution que je donne sur le CH Hirson. S’agissant de ma compagne, sachez qu’il n’y a aucun problème dans notre organisation privée que je travaille à Paris, à Aubenton, à Hirson ou ailleurs.
>
> On se demande vraiment qui diffame qui ?
>
> Enfin, je souhaite revenir sur cette histoire d’agression raciste. Vous avez écrit votre regret  que je mette en avant une histoire qui pourrait laisser une mauvaise réputation à la commune.
> Avec tout le respect, en vos grades et qualités, Monsieur le Maire, vous n’avez pas le droit de mettre en exergue la réputation de votre  commune face à un fléau aussi grave que celui du racisme. Il y a des organisations, en France et partout dans le monde, qui luttent contre ces ignominies.
> Je comprends que vous ne puissiez pas savoir ce que c’est qu’un acte raciste. De cette histoire, ma petite famille ne s’en est jamais remise du choc psychologique qu’elle a engendrée. Vous pouvez ressortir de vos archives mon courrier adressé à l’ancienne municipalité, j’avais dit que c’est cette dame qui quitte Aubenton ou c’est moi. Le constat fait que cette dame qui m’a agressé est toujours habitante d’Aubenton. J’ai été très clair dans mon texte pour l’Ordre des médecins, en disant que les raisons étaient nombreuses, entre autres cette histoire de racisme. Je vous le dis haut et fort, eu égard à mon parcours de vie et le chemin parcouru depuis mon arrivée dans ce pays à l’âge de 16 ans, il y a des valeurs qui concernent le respect de l’humain, quelle que soit sa couleur et son rang social, avec lesquelles je ne transige jamais. Là-dessus, permettez-moi, Monsieur le Maire, de vous conseiller la lecture d‘une œuvre intitulée   « Noir d’origine », parue en 2010 aux éditions L’Harmattan.
>
> Si j’avais voulu salir la réputation de votre commune, croyez-moi, cela m’aurait été d’une extrême facilité: quand je me suis installé il y a 6 ans, mes amis de France 3 Picardie et ceux du courrier Picard s’étaient tous déplacés pour un reportage. Je peux aussi les rappeler pour un reportage sur natteau qui s’en va et je pourrais alors tout déballer, tout ce qui n’est que vérité: les vraies raisons qui ont pesé sur la balance au bout de 6 ans... Voilà ce qui sera la bonne réputation de votre commune aux yeux de toute la France, encore mieux pour des sujets comme le racisme, aussi essentiels dans notre société.
>
> J’ai dit, Monsieur le Maire.
>
> Je recommande la diffusion  de ce texte sur votre page Facebook  pour le droit d’information à vos administrés. En l’absence de cette transparence de la part de la commune, je me chargerai moi-même de le faire mettre sur les réseaux sociaux que vous alimentez.
>
> Je vous prie de recevoir, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments respectueux et dévoués.
>
> Jean-Claude Natteau
>

 

**************************************************************************************************************

 

De : MAIRIE AUBENTON <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;
Date: ven. 13 nov. 2020 à 18:16
Subject: Re: Droit de réponse
To: Jean-Claude Natteau <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;

 

Cher Docteur Natteau,
 
Aussi bien moi-même que les maires-adjoints, qui ont eu accès à la lecture de votre courriel, en ont été surpris.
Nous croyons indispensable de dissiper tout malentendu et nous vous proposons une rencontre en mairie, dès la semaine prochaine et au moment qui vous conviendra le mieux.
Merci donc de me contacter, si possible téléphoniquement, pour accorder nos agendas. 
 
Je vous prie de recevoir mes meilleures salutations,
 
Bernard Gréhant
 

 

**************************************************************************************************************

 

De : Jean-Claude Natteau <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;
Date: lun. 16 nov. 2020 à 10:24
Subject: RDV
To: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;
Cc: Laroche Solenne <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;



Monsieur le Maire
Cher Monsieur GRÉHANT

Je vous remercie de votre retour et veuillez excuser ma réponse tardive.

Sensible à votre proposition, je vous suggère de se rencontrer en mairie le samedi 28/11 à l’heure qui sera la vôtre dans la journée, à partir de 10h30.

Si ce créneau ne vous convient pas ou ne convient pas à vos colistiers, vous pouvez me faire aussi d’autres propositions en retour.

Idéalement, j’aurais préféré que l’ensemble de votre Conseil municipal soit invité à cette réunion afin que quiconque ayant quelque chose à dire le face en direct, et d’éviter que ce qui est dit ne soit ni amplifié ni déformé par les absents.

Pour votre information, la presse (aussi bien écrite que télévisée) est déjà au courant de la situation par le biais des publications Facebook... J’ai répondu à leur contact aujourd’hui en stoppant « amicalement leurs ardeurs ». Je pense que ce n’est que partie remise...

Très respectueusement.

JC Natteau

 

**************************************************************************************************************

 

De : MAIRIE AUBENTON <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;
Date: lun. 16 nov. 2020 à 17:32
Subject: Re: RDV
To: Jean-Claude Natteau <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;
Cc: MAIRIE AUBENTON <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;



Cher Docteur Natteau,
 
Merci pour votre proposition de rencontre le samedi 28 à 10:30 .
Je suis bien surpris que la presse télévisée s'intéresse à votre départ, tant sont malheureusement nombreuses les communes qui se transforment en déserts médicaux, mais tant mieux s'il s'agit de nous aider à trouver une solution de remplacement.
 
De mon côté, j'ai été appelé par Benoît Taquet du Courrier, qui vous connaît bien et qui m'a dit avoir eu une conversation avec vous.
Par souci de transparence, je recopie ici le contenu de mes propos, en réponse aux questions qu'il m'a posées, confirmés par écrit à ce dernier. J'ai demandé à Benoît Taquet de ne pas s'en écarter dans tout article éventuel :
 
 A propos de ces insultes à caractère raciste, elles ont été proférées bien avant le mandat de l'équipe municipale actuelle, et je rappelle avoir mentionné sur le site Internet de la commune (aubenton.fr) que le docteur Natteau a bien fait de porter plainte à l'époque.
D'après ce qui m'a été rapporté, la maire d'Aubenton, Denise Charlier, avait convoqué la personne responsable de ces injures pour la contraindre à présenter des excuses, ce qu'elle aurait fait. Il suffit de le vérifier.
Sur les propos réellement tenus en conseil municipal, et sur les raisons d'aborder l'hypothèse d'un futur départ du docteur Natteau, je refuse de m'exprimer plus avant, mais je juge tout à fait naturel que la question se soit posée par anticipation, aujourd'hui confirmée par l'annonce officielle de ce départ. Il n'y a pas lieu de monter en épingle ces différents faits. Il vaut mieux dissiper tout malentendu, et il y en a : c'est pourquoi moi-même et mes adjoints avons proposé vendredi au docteur Natteau de le rencontrer cette semaine au moment qui lui conviendra... Et l'heure est également, sans perdre de temps, à la recherche d'un remplaçant en y mettant toute l'énergie nécessaire car la tâche s'annonce difficile.
 
Dissiper les malentendus, c'est tout ce qui nous reste à faire le 28.
Recevez d'ici là mes sincères salutations.
 
Bernard Gréhant

 

**************************************************************************************************************

 

De : Jean-Claude Natteau <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;
Date: lun. 16 nov. 2020 à 18:40
Subject: Re: RDV
To: MAIRIE AUBENTON <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;



Monsieur le Maire,
Cher Monsieur GRÉHANT 
 
Merci de votre retour. Je confirme effectivement l’appel de Benoît ce matin qui, comme ses collègues, ont été interpellés par les réseaux sociaux, je n’ai strictement sollicité personne pour ma part. S’agissant de la télé, rien de surprenant car j’ai aussi des connaissances dans ce milieu: comme je vous l’ai évoqué, à mon installation France 3 Picardie s’est déplacée pour mon installation parce que celle-ci (sans prétention aucune) était au nom de Natteau...
 
Mais peu importe, on est entièrement d’accord sur un point: dissiper les malentendus.
 
Très respectueusement.
 
JC Natteau 
 
 
**************************************************************************************************************
 
 
De : Jean-Claude Natteau <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;
Date: dim. 22 nov. 2020 à 22:20
Subject: Nouvelles
To: MAIRIE AUBENTON <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;



> Monsieur le Maire,
> Cher Monsieur GRÉHANT
>
> Je me permets de revenir vers vous suite au courriel que je vous ai adressé en date du 12/11/20.
>
> Je vous exhortais, confortant votre initiative d’échanges sur Facebook et dans le même souci de transparence que vous m’évoquez tout dernièrement, de publier ce texte dit « droit de réponse » sur Facebook. Ainsi, vos administrés auront toutes les versions...
>
> Je suis pour le moins surpris que cette opération n’ai pu être faite à ce jour.
>
> Je vous renouvelle ma demande quant à cette publication jusqu’au mardi 24/11. Passé ce délai, je serai au regret de vous annoncer l’annulation de ma participation à la réunion d’échange prévue le 28 et ferai moi-même publier le texte sur les mêmes réseaux.

> Par ailleurs, je voudrais formellement démentir l’information selon laquelle la dame ayant proféré les insultes racistes soit venue s’excuser. Je ne sais pas d’où émane cette information qui circule comme une certitude mais c’est insupportable parce que c’est faux. Une chose est certaine, Mme CHARLIER, Maire de l’époque, s’est déplacée jusqu’à mon cabinet pour venir m’exprimer sa désolation.
>
> Très respectueusement.
>
> Jean-Claude Natteau
>
 

 

 

 

Sur page "Prochainement" (archivé le 18/10/2020)

- Samedi 19 septembre à 16h00 : concert d'orgue(s) et chant

De quoi combler les oreilles mélomanes : Jan Van Mol sur l'orgue historique et sa fille, soprano, Sarah Van Mol vont permettre à notre église de renouer avec la tradition des concerts de qualité. Ceci en prélude à des travaux très soignés de remise en état de l'orgue de tribune, un joyau de 1735.

Travaux qui commenceront sous peu, avec une aide très significative de l'État, du département de l'Aisne, et un don à la commune de la part de l'Association des Amis de l'orgue historique d'Aubenton.

(Le programme complet est accessible en cliquant sur cette phrase)

 

Sur page "Une école à vocation intercommunale" (archivé le 24/09/2020)

 

COVID : Réouverture le 25 mai

Communiqué de la Mairie

 

Chers parents,
Pour certains d'entre vous, vos enfants vont reprendre le chemin de l'école dès ce lundi 25
mai.
L'équipe enseignante, le personnel communal et la municipalité ont tout mis en œuvre
pour que vos enfants soient accueillis dans le respect des règles sanitaires prévues dans le
protocole.
Afin de respecter toutes les mesures d'hygiène, les emplois du temps des agents seront
modifiés. Ces changements de planning ne nous permettront pas d'assurer l'accueil
périscolaire.
En revanche, les enfants qui ne pourront pas rentrer chez eux le midi, auront la possibilité
de prendre leur repas à la cantine. Ce repas sera fourni par les familles sous forme d'un
pique-nique froid que l'enfant sera capable de prendre seul. (Nous souhaitons éviter toute
manipulation des agents sur le repas des enfants.)
Chaque pique-nique sera emballé (sac, boîte), portera le nom et prénom de l'enfant et sera
remis à l'agent de service le matin au moment de l'accueil devant la cantine. Il sera aussitôt
déposé dans les réfrigérateurs.
Pour le moment il n'y aura pas de transport scolaire.
N'hésitez pas à contacter la mairie pour tout renseignement.

La municipalité.

 Voir en bas de page : le protocole sanitaire mis en place

 

 

 COVID : Protocole sanitaire de nettoyage et désinfection du groupe scolaire (Communiqué Mairie 20/5/2020)

 

MISE EN PLACE DES MESURES D'HYGIENE

Équipements :

  • Savon et bobines de papier dans chaque sanitaire et à chaque évier dans les couloirs des classes.
  • Gel hydroalcoolique à disposition des enseignantes.
  • Un pistolet de produit désinfectant Bactopin pour milieux médicalisés répondant à la norme EN 14476 et une bobine de papier dans chaque classe ( en attente également de réapprovisionnement de lingettes désinfectantes).
  • Détergent.
  • Eau de javel.
  • Sac poubelles.
  • Sacs poubelle dans chaque corbeille à papier (classes et sanitaires).
  • Gants jetables dans la limite du stock disponible puis non jetables.
  • Masques jetables.
  • 1 visière pour chaque enseignante et chaque employée.
  • 2 blouses coton par enseignantes et par agent.

Rituel entretien des locaux :

En journée :

 

Les assistantes maternelles effectueront la désinfection des sanitaires après le passage des enfants plusieurs fois dans la journée et pourront également être amenées à désinfecter les postes de travail ou les poignées de portes, les interrupteurs, la robinetterie.....

Les fenêtres seront ouvertes par les enseignantes ou assistantes maternelles à chaque pause ou durant la classe si la météo est favorable.

Deux agents procéderont au nettoyage et à la désinfection des quatre classes et sanitaires.

Chaque soir :

* Désinfection         ►du poste de travail → enseignante

                                                                   → élèves                            

                                 ►des poignées de portes

                                 ► des interrupteurs

                                 ►des sols

* Nettoyage des sols :

  • 2 seaux à disposition : un avec eau savonneuse et un avec eau pour rinçage de la frange.
  • 1 passage avec détergent
  • 1 passage avec eau + javel
  • après séchage, 1 rinçage à l'eau chaude

* Mise en machine des blouses utilisées afin d'établir un roulement avec les 2 blouses attribuées à chaque membre du personnel.

 

 

MESURES PARTICULIÈRES CANTINE

L’ordre d’arrivée des enfants à la cantine :

 1. TPS, PS, MS ( accompagnés par Cindy ou Christiane)

 2 .GS, CP, CE1 ( accompagnés par Emmanuelle)

 3. CE2, CM1, CM2.( même bâtiment que la cantine) ( sortent  sous l’œil vigilant de l’enseignante)

A. Lavage des mains

B. Passage à table à la place attribuée, même place chaque jour.

Le repas :

Le personnel portera masque et blouse.

L’agent déposera le pique-nique apporté le matin par les parents devant chaque enfant et évitera de  manipuler le repas. Il a été demandé aux parents de faire en sorte, que le repas puisse être pris par l’enfant sans l’intervention de l’agent.

Un verre sera mis devant chaque enfant avec une petite carafe d’eau individuelle : les plus grands se serviront seuls, quant aux plus petits, ils seront servis par l’agent.

Une fois le repas terminé, les enfants iront se laver les mains dans le même ordre qu’à l’arrivée et seront accompagnés par l’agent de service du midi.

Ensuite ils iront jouer dans la cours de récréation. Il sera demandé aux parents d’accepter de mettre un jouet dans un petit sac afin qu’ils puissent trouver le temps un peu moins long. Ce jouet ne sera pas prêté et doit être facilement transportable ( petites voitures/tracteur, poupée barbie, livre de coloriage avec quelques crayons…..)

Une fois les enfants retournés en classe :

Désinfection des tables, des chaises et du sol ainsi que les sanitaires. (selon le même mode opératoire que les classes)

 

Sur page "Prochainement" (archivé le 12/09/2020)

 

Ne ratez surtout pas le passage de la "Micro Folie Mobile" à Aubenton :

et téléchargez le programme complet en cliquant sur l'une ou l'autre des images ci-dessou...

 

MicroFolie1

 

MicroFolie2 

 

 

 

 

 

 

Sur page d'accueil (archivé le 12/09/2020)

 

 - Rentrée du 1er septembre : parents n'oubliez pas les masques !

Si vous accompagnez vos enfants, il faudra porter le masque dès la parking, car il y aura du monde entre 8h30 et 9h00... Madame Lemoine vous demande de prendre connaissance de l'affiche qu'elle a rédigée.

(Cliquez vite sur cette phrase pour vous rendre dans la bonne rubrique "Vie scolaire" et lire les consignes de rentrée)

 

- À noter sur les agendas : la fête d'août aura bien lieu... mais avec les forains seulement !!!

Pas de feu d'artifice, pas de spectacle, pas de brocante, pas de repas convivial : tous ces petits bonheurs sont reportés à l'année prochaine, comme partout ailleurs avec les risques de deuxième vague. Nous ferons néanmoins honneur aux forains qui s'installeront cette fois autour de l'église, en prenant toutes les précautions nécessaires. Et nous espérons qu'ils ne regretteront pas d'être venus nous donner l'occasion de nous détendre en famille ! Venez masqués !!!

La messe traditionnelle du lendemain de fête (à la mémoire des défunts de la commune) aura lieu le lundi 31/8 à 09:30.

 

Sur page d'accueil (archivé le 16/08/2020)

 

- Vous voulez du bois ? : répondez à l'appel d'offres ! 6 peupliers et un sapin communaux, abattus près de la Tour de Chimay, vous attendent en billes de 2 mètres. Remettez vos propositions à la mairie sous pli fermé jusqu'au 3 août 2020 à midi.

 

 

- Fablab, imprimante 3D, musée virtuel : la Micro-Folie Mobile à Aubenton !MicroFolieAubenton

Ne ratez surtout pas le virage du 21ème siècle : il suffit de vous rendre au groupe scolaire Jean de la Fontaine pour découvrir gratuitement cette passerelle vers les nouveaux outils de conception, de fabrication et de culture... Rencontrez la Joconde, écoutez Beethoven, plongez dans les Nymphéas de Monet, montez sur les planches de la scène du Festival d’Avignon, voyagez dans les plus beaux châteaux d’Europe, découvrez des jeux mais aussi des tutoriels façon Do it Yourself, pour élargir vos horizons, apprendre et vous amuser !

Douze établissements fondateurs : le Centre Pompidou, le Château de Versailles, la Cité de la Musique –Philharmonie de Paris, le Festival d’Avignon, l’Institut du monde arabe, le Louvre, le Musée national Picasso-Paris, le musée d’Orsay, le Musée du Quai Branly-Jacques Chirac, l’Opéra national de Paris, la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, Universcience et enfin : La Villette, tous se sont réunis pour que Aubenton puisse vivre 3 journées inoubliables :

31 juillet - 3 et 4 août

(Attention : comme il y a très peu d'inscrits, vous avez de bonnes chances de pouvoir participer sans réservation : c'est dans la limite des places disponibles. Et tous les détails en cliquant sur cette phrase)

 

Sur page d'accueil (archivé le 27/07/2020)

- ISS : les insomniaques sont servis ! De très beaux passages de la station spatiale internationale dans le ciel d'Aubenton pendant la première quinzaine de juillet, mais à des heures pas possibles, car les nuits d'été sont courtes...

(Voir la rubrique : "Ciel nocturne")

 

Sur page d'accueil (archivé le 18/07/2020)

- Honneurs de la presse locale aux pompiers d'Aubenton devenus parisiens !

(Voir la rubrique "Centre de SECOURS 18" en cliquant sur cette phrase) 

 

Dans la rubrique "Prochainement" (archivé le 18/07/2020)

 14 juillet 2020 : des préparatifs dans un climat d'incertitude...

 

 InvitationImage

On ne sait pas encore si le "verre de la fraternité" sera autorisé, et il reste à organiser le détail de la cérémonie, mais elle aura bien lieu et, cette année 2020, au Jeu de Paume, avec invitation de toute la population. Un hommage particulier sera rendu aux soignants et à tous ceux qui ont soutenu la population pendant la phase aigue du Covid-19.

En cliquant sur l'image ci-contre, vous visualisez ou télécharchez l'invitation à vous joindre à ce moment de partage patriotique.

 

 

9 juillet 2020 : Conseil communautaire dans la salle Jean Mermoz

 

Convoqué par Jean-Jacques Thomas, le tout nouveau conseil de notre communauté de communes des 3 rivières (cc3r) se tiendra à Aubenton. Il y sera procédé à l'élection du président, des vice-présidents et membres du bureau.

 

 

Sur page d'accueil (archivé le 5/7/2020)

- RESTAURATION SCOLAIRE : ATTENTION PARENTS, IL Y A DU NOUVEAU !

(Voir la rubrique : "Restauration scolaire" en cliquant sur cette phrase)

Voir également tout en bas de cette page : "MERCI pour l'aide d'Hirson !"

 

- Pas de bal ni feu d'artifice, mais un 14 juillet pas comme les autres, au Centre de Secours. Le conseil municipal a validé l'organisation conjointe d'une cérémonie au CS d'Aubenton, à l'invitation du Capitaine Leduc. Commémorations, remise de galons, animations, les traditionnels dictionnaires, et vin d'honneur... Le matin à partir de 10:30.

 

- Une nouvelle équipe  municipale au travail, depuis le 27 mai 

(Voir la rubrique : "D'une équipe à l'autre",

et toutes les rubriques relatives au nouveau conseil municipal, ... au maire ... et à ses adjoints)

 

- Que devient notre école  en cette fin d'année scolaire "pas comme les autres" ?

(Voir la rubrique : "le groupe scolaire à l'heure du Covid..." en cliquant sur cette phrase)

 

- Restauration scolaire : MERCI pour l'aide d'Hirson !

Cliquez donc sur la photo, et vous saurez pourquoi...

 

JJTBGrepas

 

 

 Sur page "Le Conseil" (archivé le 31/5/2020)

 

Panneau travaux

 ATTENTION : VOUS ETES SUR UN SITE EN CONSTRUCTION - Il a été créé à l'initiative de "Aubenton en Commun" pour devenir site officiel de la Mairie d'Aubenton après l'installation du nouveau Conseil municipal, issu des élections du 15 mars. Le contenu de ce site anticipe donc sur cette installation, et notamment la page relative au Conseil Municipal n'est pas encore valide.

 

 

Sur page d'accueil (archivé le 31/5/2020) :

 

25 mai 9:00 > Une "rentrée scolaire" pas comme les autres...

... préparée avec soin par l'équipe enseignante, la municipalité sortante, le personnel !

 C'est en présence de M. Laurent Pinel, Adjoint au directeur académique (Laon) et de Mme. Valérie Kocet, Inspectrice de l'éducation nationale (Hirson) que Catherine Fourceaux et l'équipe enseignante (avec masques et en blouses blanches) ont accueilli le premier contingent de 19 élèves reprenant le chemin de l'école. En compagnie de leurs parents, avec plaisir ... et avec une émotion très perceptible.

Parcours fléché, accueil individualisé, salles à l'ameublement modifié de manière à respecter la distanciation, toilettes et salle de restauration (pour les paniers repas) absolument impeccables : on sent que la période passée a été mise à profit pour préparer au mieux la nouvelle forme d'enseignement imposée par la pandémie. Une préparation qui doit beaucoup également au personnel municipal, aux élus de l'équipe sortante : Amélie Charlier et Serge Potdevin étaient présents et ont pu apprécier les compliments sur ce groupe scolaire dont ils ont tant pris soin, auquel notre commune consacre beaucoup d'efforts, et avec raison. Bravo aussi aux maitresses qui vont combiner à la fois l'enseignement sur place et à distance...

Outre ces compliments, un message fort de M. Pinel à l'attention des parents de CP : s'il est un niveau pour lequel il est très important que les enfants reprennent le chemin de l'école, c'est bien celui-là ! 

Compte-tenu de la façon dont les choses se présentent, on imagine que les craintes ou réticences vont vite disparaître...

Cliquez sur cette phrase pour le détail des mesures sanitaires et accéder aux photos...

 

27 mai 20:00 > Installation du nouveau conseil municipal...

Une réunion ouverte à un public restreint : 20 personnes

 

Le conseil municipal, formé des 15 candidats élus le 15 mars dernier, est convoqué par Denise Charlier le mercredi 27 mai à 20:00 dans la salle Jean Mermoz. La tradition républicaine veut que cette réunion, comme toutes celles du conseil - sauf sérieuse motivation - soit publique.

On sait que la réglementation actuelle, pendant l’état d’urgence, interdit les réunions de plus de 10 personnes dans l'espace public, mais elle prévoit des dérogations pour le cas de réunions « indispensables à la continuité de la vie de la nation ». 
Le caractère public de la première réunion du conseil municipal sera satisfait si les débats sont retransmis en direct de manière électronique. Si cela n'est pas possible, le maire pourra décider que la réunion se tiendra « avec un nombre limité de personnes présentes », compte tenu des règles de distanciation physique.

C'est l'option choisie à Aubenton, avec une salle suffisamment grande pour respecter ces règles : au plus 20 personnes, outre bien sûr la maire sortante, la secrétaire de mairie et les élus, pourront assister à l'installation du conseil municipal, à l'élection du maire et des adjoints. Le masque sera de rigueur.

 

 

Panneau travaux

 ATTENTION : VOUS ETES SUR UN SITE EN CONSTRUCTION - Il a été créé à l'initiative de "Aubenton en Commun" pour devenir site officiel de la Mairie d'Aubenton après l'installation du nouveau Conseil municipal, issu des élections du 15 mars, et dont la date est fixée au 27 mai.

 

Cependant, nous avons publié ce site, en diffusant son adresse aussi largement que possible, pour deux raisons : 

1. Nous l'avons mis à disposition de notre Maire Madame Denise Charlier afin qu'il puisse contribuer à la diffusion efficace de tout message important relatif à des informations ou consignes locales en lien avec le déconfinement Covid-19. Dans ce cas, le lien serait apparu dès le sommet de cette page d'accueil.

2. Vous pouvez dès à présent nous aider à améliorer le site, par vos commentaires, vos critiques. Il est encore très incomplet et il faudra excuser les inévitables oublis. Avec le confinement nous n'avons pas pu contacter en particulier tous les acteurs économiques d'Aubenton : commerçants, artisans, entrepreneurs, agriculteurs, les institutrices, personnels de santé, d'aide à domicile, les pompiers... Plusieurs associations contactées par nos soins n'ont pas encore répondu et cela se comprend. Ne soyez donc pas surpris que certaines rubriques soient encore vides. C'est un long travail qu'il nous faudra faire avancer progressivement, ensemble. Mais Aubenton disposera de son site web, et c'est important.

 

L'actualité du jour, de la semaine, du mois, c'est donc avant tout le Covid-19. Notre prise de fonction est décalée, reportée au 27 mai 2020, dans quelques jours maintenant. Afin d'exprimer toute notre solidarité avec ceux qui étaient "sur le front", nous avions diffusé le communiqué ci-dessous. Ce sera bientôt, on l'espère, un souvenir...