Autant vous prévenir, ce quizz est nettement plus long que le premier. Tout d'abord, avec l'aide de Google Maps, un petit voyage satellite au dessus de communes voisines qu'il faut reconnaître. On y va : où est-ce ?

 

Logny1

 

Evidemment, ça manque un peu de détails, mais c'est exprès. Disons que ce serait plus facile si la photo descendait un peu plus bas... Réponse justement en descendant plus bas, et en balayant la vue avec la souris :

 

Logny1

 

Oui, c'est bien Logny, avec la voie ferrée et presque le passage à niveau. Toutes les toitures sont en ardoises avec deux pans... sauf celle de la mairie, qui n'est pas le plus beau bâtiment de notre commune voisine. On voit l'abribus en face de la mairie, le cimetière, avec son escalier d'accès, et la charmante petite église. On y reviendra tout à l'heure...

Cette fois on complique un peu avec cette nouvelle photo :

 

Leuze1

 

 Pour aider, disons qu'une nouvelle fois, c'est une église qui occupe la position centrale... Et si on pouvait voir un peu plus bas, on verrait..., on verrait... Ah, on va le savoir, si on n'a pas déjà trouvé :

 

Leuze1

 

... On verrait le Ton, et le site du joli moulin, puisque c'est Leuze, son église Saint-Michel, sa nouvelle magnifique salle des fêtes, le seul bâtiment avec toiture en tuiles, et des rues bien vides : d'après la direction des ombres, cette vue a été prise au petit matin, les Leuzois dorment encore ! On reviendra à Leuze, mais il faut encore reconnaître la commune suivante :

 

Hannappes1

 

Trop facile ! Surtout si on dit (pour aider un peu) que, pour s'y rendre, il ne faut pas hésiter à changer non seulement de département mais aussi de région... Inutile de préciser qu'une fois encore, la photo est centrée sur l'église...

 

Hannappes1

 

 Hannappes, en effet, avec son église en style "gothique de Laon", bien à l'abri sur sa terrasse-cimetière. Quand on quitte la voie principale pour contourner l'édifice, on tombe sur un charmant petit presbytère, en face de l'église, reconnaissable à sa toiture en 4 pans et ses deux dépendances latérales...

On continue avec cette lecture un peu floue, tirée du site Internet de l'association Casa qui organise les visites guidées dans les sites religieux catholiques, cathédrales, monastères ou lieux de culte importants :

 

 

Oui, les églises sont donc construites en les orientant dans le sens Ouest-Est, depuis l'entrée principale, vers l'autel et le choeur. On vérifie sur les photos précédentes, sachant que toutes les vues satellite sont, comme les cartes, orientées avec le Nord vers le haut :

 

 Logny : Excellent !

 Leuze : Très bien !

 Hannappes : Bravo !

 

 On peut dire que les voisins de nos lointains ancêtres des siècles passés avaient le compas dans l'oeil. L'alignement est quasiment parfait, partout : excellent Logny, très bien Leuze, bravo Hannappes.

Et, au fait, AUBENTON ???

Notre commune, on ne pose même pas la question : tout le monde la reconnaît. Remarquez au passage l'incroyable concentration en véhicules, quelle activité !... Petite vérification quand même du nom de la commune, en balayant la photo avec la souris :

 

 

Mais l'orientation vers l'Orient ? Aïe, aïe, aïe... Aubenton penche vers le Sud !

 

 

Pas possible, un écart pareil, plus de 30°, c'est incroyable ! Une première conclusion s'impose : si les Aubentonnais cultivent la différence, cela remonte au moins au 12ème Siècle, époque attribuée au portail de l'église Notre-Dame.

 

Ah, Notre-Dame justement, la pauvre cathédrale parisienne chère au coeur de tous les Français, qu'en est-il aussi de son orientation ? Trouvons vite une photo satellite, prise avant l'incendie :

 

 

Un peu plus d'animation dans les rues et sur le parvis, c'est certain : que de piétons !

Mais pendant que les touristes admirent d'en bas, nous on regarde les angles. En trait pointillé, celui de Notre-Dame d'Aubenton, recopié depuis la vue précédente, recouvre cette cathédrale. Une cathédrale-en-chef, qui se révèle bien plus alignée sur la Seine que dans la direction de l'Orient.

Finalement, on dira pour la défense de nos lointains ancêtres bâtisseurs... que l'exemple vient de haut, de très haut même : Notre-Dame d'Aubenton a voulu imiter sa grande soeur parisienne, en poussant même le bouchon un tout petit peu plus loin, sans doute emportée par l'élan... ! 

 

 

C'est fini. Mais un petit conseil de voyage (virtuel), qui s'impose : prenez-donc le satellite Google Maps pour survoler Laon, et zoomer sur sa magnifique cathédrale !

Mais pariez, avant le départ, sur l'orientation que vous allez trouver : "rigueur préfectorale" ou "laisser-aller fantaisiste" ? (C'est de l'humour...)